LE GAULLISME ET NEO -GAULLISME  SON AVIS SUR L,EUROPE ET LEUR POSITION A L,EGARD DE LA R.I D,IRAN  (ENTRE 1986-1988 )

L’Etude de l’histoire politique d’un pays , offrent un ensemble de concepts abordables qui doivent etre employes regulierement et systematiquement , aussi bien dans les activites internationales que dans la preparation des strategies et des politiques a long terme.

Le but essentiel de cet ouvrage est precisement de presenter , aux chercheurs , le Gaullisme ct le Neogaullisme et Jes relations Franco -Iraniennes entre(l 986-1988) , I ‘ensemble de ses concepts et ses aspects dont les chercheurs ont besoin pour ameliorer leurs methodes d’analyse et d’exprimer les faits politiques d’avenir et pour accro’itre leurs connaissances precises en la matiere.Cet objectif explique la variete des concepts presentes .Je pense que 1 ‘etendue de cette recherche , sa structure et l’optique strategique

. qu ‘ii utilise en f era un ouvrage de travail fructueux aux chercheurs et aux experts superieurs des affaires internationales . Pourra -t -on consulter avec fruit l ‘abondante documentation qui s’amasse actuellement grace au texte , al’image et au son sur le Gaullisme et Neogaullisme ? En fait elle se revele trop considerable , trop dispersee pour que personne puisse songer a la saisir dans son ensemble , rcbute par unc tclle perspective , le travailleur risque de renoncer a conna1tre , ou de s’en remettre dans certains domaines, a I ‘opinion toute faite d’une coterie ou d’un parti .

Cette etude comporte deux parties :

Dans la premiere partie , le premie chapitre , nous prendrons les faits qui ont eu lieu de 1939 jusqu’en 1946, telsque la fin de la Ille Republique , le gouverncmcnt de Vichy , la France pendant la deuxi eme guerre mondiale, la Resistance etc, ….

Puis nous considererons la victoire francaise dans la deuxi¢me Guerre 1nondiale en aoGt 1944 et le gouvernement provisoire du General de Gaul1e durant 1945-1946.

‘A cette epoque , le chef de la France libre reprochent aux partis , quelqu ‘ils soient de defendre des programmes et des interets particuliers , au lieu de se placer au niveau de l’interet superieur du Pays.

Le deuxime chapitre concerne en detail , le gouvernement de Gaulle, puis, le depart du General et la domination de trois grands partis (socialiste – communiste – mouvement des Republicains populaires ), en coalisant leurs forces autour du nouveau chef du gouvernement , Felix Gouin , depute socialiste qui avait assure jusqu’a ce moment la presidence de ‘Assemblec.Nous allons ainsi traiter I ‘oeuvre du regime transitoire , la IVe Republique surtout dans le domaine de la politique etrangere.

LaIV Republique peut faire etat d’une remarquable continuite sur  deux plan complementaires .En premier lieu , la majorite des dirigeants a pris clairement parti, des 1949 , en faveur de la coalition Atlantique , des ti nee a protcger I’ Europe occidentale contre la menace d’une agression sovietique.

Sur un autre plan , les dirigeants de la IV Republique ont opte en faveur d’une solution , I ‘integration europeenne qui tendait a contrebalancer J ‘influence excessive des Etats -Unis au sein de la coalition antisovietique , entant que Jes manifestations sont Jes suivantes:

(la Communaute Europeenne du Charbon et de I’ Acier 1951; le Marche Commun et I’Euratom Traite de Rome 1957).

Nous nous occupons aussi de la y Republique .En dix annees d’existance , General de Gaulle accumle un nombre impressionnant de reformes dans Jes compartiments les plus divers de l’activite economique , juridique et adtninistrative .La Decolonisation est un autre oeuvre du General .

L’lndochine , la Tunisie , le Maroc , ce sont en 1958 , des affaires liquidees , ii a resolu ainsi le probleme de l’Algerie par !’accord,, d’Evian en 1962.« La Communaute, pour tout le monde , c’est l’independance effective, et la cooperation garantie » dit le General .La politique europeenne du General constitue une autre piece du deuxieme chapitre de la premiere partie .

De Gaulle avait envie de voir une Europe unifiee devant ses yeux , tels que , les aspects de sa politique Europeenne sont brievement ci dessous :

۱- Entente Franco – Allemande , Traite de I’Elysec le 22 janvier 1963.

۲- La mise en route du Marche commun par un accord sur la politique agricole commune qui est intervenu le 14 janvier I 962 a Bruxelles , puis de mme , en decembre 1964 pour le Marche Commun Agricole .

۳-La manifestation d’une fermete tres brutale , son hostilite a tout ce qui est integration et supranationalite .Pour l’ Europe une confederation Oui , mais pas une fusion .

۴- Enfin le quatrieme aspect de la politique europeenne du General etait une Europe de «I ‘Atlantique a l ‘Oural ». En 1965, II exprime : II s’agit que la Russie evolue de telle facon qu’elle voie son avenir , non plus dans la contrainte totalitaire , imposee chez elle et chcz les autres , rnais dans le progres accompli en commun par des hornmes et des peuples libres .De Gaulle s’est rallie aussi a l ‘Alliance Atlantique et au plan Marshall, rnais sous cette reserve :«La France ne peut participer a I ‘Alliance Atlantique que si rien n’y blesse sa souverainete ».Dans la deuxieme partie, le premier chapitre , nous nous pencherons sur les principaux groupes Gaullistes et les principales personnalites politiques Neogaullistes . Anisi , nous perndrons en consideration I ‘approche du Neogaullisme sur la France . Finalement , nous aurons I ‘occasion de se pencher sur ce qu’on appelle la « Bataille des Ambassades » (juin – juillet I 987 ), et les evenements suivis jusqu’a la reprise des relations diplomatiques entre les deux pays ( 18 juin I 988, « ۲۸ khordad 1367 Hegire -Solaire» ).

PREFACE SUR LE THEME

PREMIERE PARTIE

DEUXIEME PARTIE

TROISIEME PARTIE

QUATRIEME PARTIE

CINQUIEME PARTIE

SIXIEME PRTIE

SEPTIEME PARTIE

HUITIEME PARTIE

NEUVIEME PARTIE

DIXIEME PARTIE

ONZIEME PARTIE

DOUZIEME PARTIE

TREIZIEME PARTIE

بازگشت به لیست

دیدگاهتان را بنویسید

نشانی ایمیل شما منتشر نخواهد شد.